Le baseball féminin en pleine progression

 
Revue de presse - Jonathan Habashi, L'Express, 5 septembre 2017
 

Le baseball féminin ne cesse de progresser dans la région. La dernière saison aura permis à quelques joueuses de Baseball Drummond de se démarquer sur la scène québécoise ou canadienne.

 

Lors du championnat provincial disputé à Gatineau, Noémye Letendre, Jenny Bouthillier, Monelle Lampron, Emy Powers, Amélie Bazinet et Rosalie Matte ont représenté l'Estrie dans la catégorie pee-wee. L'équipe dirigée par Alain Powers et Éric Lampron a causé une belle surprise en remportant la médaille d'argent.

 

En finale, les Estriennes se sont avouées vaincues par la marque de 5-2 devant la région de Richelieu-Yamaska à l'issue d'un duel enlevant. Un exploit qui a empli de fierté le représentant régional du baseball féminin chez Baseball Québec, Patrick Matte. «L’Estrie était loin d’être considérée comme favorite au départ. La région s’améliore énormément. L’entraîneur Alain Powers avait le mandat de mener l’équipe le plus loin possible. De réussir à gagner un premier match dans son historique de participation, c’était déjà énorme. En remportant la médaille d’argent, l’équipe a grandement dépassé les attentes.»

 

Après un match sans point ni coup sûr combiné de 12-0 contre Laval et un gain de 5-4 contre le Lac Saint-Louis, l'équipe a vaincu l'Outaouais 7-5 en demi-finale. Noémye Letendre a été proclamée joueuse par excellence du match à trois reprises. Jenny Bouthillier a reçu le même honneur pour sa solide prestation au monticule en demi-finale.

 

«L'apport de chaque joueuse de Baseball Drummond a été important. Le trio Letendre-Bouthillier-Lampron a démontré beaucoup de leadership. On a aussi vu des coups sûrs opportuns de Rosalie Matte, un retrait important au champ droit d'Amélie Bazinet en demi-finale et une solide prestation d’Emy Powers au premier but. Monelle Lampron a également joué un excellent tournoi, autant en offensive qu’en défensive», a relaté Patrick Matte.

 

Chez les bantams, Rosalie Lapointe, Laurie Lapointe, Megan Veilleux et Audrey Lachapelle ont défendu les couleurs de l'Estrie à Gatineau. L'équipe dirigée par Caroline Gingras et Dany Lapointe a encaissé de dures défaites de 13-3 face aux Laurentides et de 20-0 contre les la Rive-Sud et la Mauricie.

 

«Pour cette équipe, c’était l’an 1 du nouveau programme régional. L’objectif était donc de faire vivre l’évènement à ces filles qui en sont à leur première année de baseball à vie. Pour elles, affronter les meilleures joueuses bantams en province, c’était un très gros mandat. Elles se sont présentées à chacun des matchs et elles ont gardé la tête haute. Elles ont beaucoup appris, et leur intérêt face au baseball n'a fait que grandir», a fait valoir Patrick Matte.

 

Noémye Letendre en or

De son côté, Noémye Letendre a aidé l'équipe du Québec à rafler la médaille d'or au championnat canadien de baseball féminin des moins de 16 ans disputé à Vaughan, en Ontario. Âgée de seulement 13 ans, la Drummondvilloise était l'une des plus jeunes joueuses à participer à cette compétition.

 

Employée dans quatre matchs, Letendre a également lancé quatre manches contre l’équipe hôtesse. Elle a terminé le championnat avec deux coups sûr en sept apparitions au bâton, récoltant trois points produits et autant de buts sur balles.

 

 «Le calibre de jeu était très relevé et Noémye a fait très bonne figure. Avec son talent, elle deviendra l'une des leaders de cette équipe au cours des prochaines années. Elle a acquis beaucoup d'expérience et de maturité au sein de l'équipe québécoise cet été», a souligné Patrick Matte.

 

«Pour les filles de la région qui rêvent de baseball, l'exemple de Noémye démontre que c’est atteignable. Elle devient un modèle à suivre. À Drummondville, plusieurs jeunes filles sont impressionnées par ses exploits.» 


Pour nous suivre sur les médias sociaux:

Facebook

Twitter

Instagram

Mot-clic: #RêvezGrand #FémininBQ